Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Fonction publique| Dépêche n°580591

Le gouvernement publie la liste des 152 logiciels libres recommandés par l’État en 2018

L’édition 2018 du "socle interministériel" des logiciels libres recommandés par l’État vient d’être mise en ligne, annonce la Dinsic le 12 février 2018. L’objectif de cette liste, mise à jour chaque année depuis 2013, est d'"encourager l’usager concerté et coordonné des solutions libres dans l’administration". Ces dernières ont été testées et approuvées par "au moins une entité" publique". Les 152 logiciels libres sont classés par type d’usage (bureautique, développement, multimédia, messagerie...). Sont ainsi référencés Keepass pour la gestion des mots de passe, LibreOffice pour la bureautique, Redmine pour la gestion de projets ou BlueGriffon pour l’édition HTML.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Le catalogue de référence du logiciel libre de l’État (dit "SILL") précise aussi le type de licence correspondante (qui fixe les conditions d’utilisation des logiciels) et la compatibilité avec les principaux systèmes d’exploitation. L’existence ou non d’une version française est également mentionnée.

23 NOUVEAUTÉS EN 2018

23 logiciels libres font leur entrée dans la version 2018 du catalogue de référentiel de l’État. Il s’agit par exemple de Qwant (moteur de recherche français respectant la vie privée sur internet), RocketChat (messagerie instantanée), Ublock Origin (bloqueur des publicités et des pisteurs), JaCoCo (mesure de la qualité et sécurité de code source en Java) ou encore Swarm (orchestrateur de containers) (1).

Chaque logiciel du socle est suivi par un référent, agent du secteur public. Ce document "est géré par les correspondants ministériels, dans le cadre de l’instance de mutualisation sur les logiciels libres, sous le contrôle de la Dinsic", précise le gouvernement.

(1) Cette forme de virtualisation permet de standardiser les composants de base d’une application, réduisant la complexité liée à la configuration et à l’administration.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Florianne Finet, journaliste