Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L'Epfif a atteint "un niveau de mobilisation foncière record" en 2017

Gilles Bouvelot, directeur général de l’Epfif, s’est félicité mercredi 31 janvier 2018, à l’occasion de ses vœux, que l’établissement ait atteint en 2017 "un niveau de mobilisation foncière jamais atteint au cours des dix dernières années". Cette tendance devrait se poursuivre en 2018 puisque l’Epfif prévoit un budget de 440 M€ pour les acquisitions et de 250 M€ pour les cessions. Présent lors de la réception, le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, a annoncé qu’il concerterait les EPF sur les moyens à mettre en œuvre pour libérer la production de logements et "aller plus loin" que l’avant-projet de loi Elan en la matière.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L’Epfif totalise 401 millions d'euros de cessions pour 2016, un "record" depuis sa création il y a dix ans

Un "niveau record de cessions" qui "témoigne de la vitalité retrouvée du marché immobilier francilien et de l’efficacité de la fusion des établissements franciliens au 1er janvier 2016". C’est par ces propos que Gilles Bouvelot, directeur général de l’Epfif, se félicite des bons résultats obtenus l’année dernière par l’établissement, en préambule de son rapport d’activité 2016 diffusé fin mai 2017. L’établissement a en effet comptabilisé 401 millions d’euros de cessions fermes et de promesses dans l’année, pour un potentiel de près de 10 000 logements, soit une production en hausse de 20 %. Les acquisitions, qui restent élevées puisqu’elles totalisent 334 millions d’euros pour l’année, sont néanmoins légèrement inférieures aux objectifs de l’année, qui avaient été fixés à 340 millions d’euros.

Lire la suiteLire la suite
L’Epfif adopte son budget pour 2017 à hauteur de 433 millions d’euros

Le conseil d’administration de l’Epfif a adopté à l’unanimité son budget 2017 le 1er décembre 2016. Dans la droite ligne de son programme pluriannuel d’investissement 2016-2020 adopté en septembre dernier, l’établissement prévoit 433 millions d’euros de dépenses, dont 380 millions alloués aux acquisitions foncières. Il vise par ailleurs 220 millions d’euros de recettes générées par les cessions de foncier, et 18 millions de recettes locatives. En ce qui concerne l’activité 2016, elle s’avère meilleure qu’escomptée : "les objectifs fixés de 340 M€ pour les acquisitions et de 190 M€ pour les cessions devraient être atteints, voire dépassés", se félicite l’EPF. Le CA a également acté la signature d’une convention de partenariat avec l’Association des maires d’Île-de-France, dont l’objectif est de "renforcer la visibilité de l’EPF dans sa mission d’accompagnement des maires bâtisseurs".

Lire la suiteLire la suite
L’Epfif investira 1,8 milliard d’euros pour permettre la construction de 12 000 logements par an d’ici 2020

Le conseil d’administration de l’Epfif, avec à sa tête la présidente LR de la région Île-de-France Valérie Pécresse, a adopté à l’unanimité, jeudi 15 septembre 2016, son nouveau programme pluriannuel d’investissement. Celui-ci prévoit notamment un investissement de la part de l’EPF de l’ordre de 1,8 milliard d’euros sur la période 2016-2020, et une augmentation de 50 % de la vente des terrains fonciers, "pour permettre la construction de 12 000 logements par an d’ici à 2020, contre 6 à 7 000 aujourd’hui", indique le conseil régional francilien. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ont acté plusieurs engagements tels que : vendre désormais les terrains à prix coûtant, accompagner dans la durée les grands projets d’aménagement franciliens, ou encore simplifier certaines normes et contraintes qui s’ajoutaient aux élus en plus de celles imposées par la loi SRU.

Lire la suiteLire la suite