Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Réforme de l’apprentissage : la CPU se positionne contre une gouvernance exclusivement par branches

"Dans les négociations actuelles, le supérieur fait les frais de l’infrabac", s’inquiète la CPU alors qu’une concertation est en cours depuis novembre 2017 pour réformer l’apprentissage, et que l’État pourrait transférer le pilotage du système des régions vers les branches professionnelles (lire sur AEF info). "L’apprentissage dans le supérieur est essentiellement interbranches, il faut prendre en compte les besoins territoriaux", détaille à AEF François Germinet, président de la commission formation et insertion professionnelle, le mardi 23 janvier 2018. La CPU réclame également la création de 20 000 places d’apprentis à tous les niveaux de l’enseignement supérieur dans les quatre années à venir.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement