Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Médecine scolaire en Bourgogne Franche-Comté : quel bilan, un an après la signature de la convention avec l’ARS ?

Fin 2016, les rectorats de Dijon et de Besançon signaient avec l’ARS une convention, pour "soutenir la démographie médicale". Un an après, la situation s’est améliorée dans la manière dont s’organisent la prévention et l’éducation à la santé tandis que, en matière de démographie médicale, la situation peine à changer. C’est le cas dans la Nièvre où un seul médecin scolaire reste en poste. Parmi les pistes de travail qui ont émergé lors du bilan dressé en décembre 2017 : le recours aux médecins traitants qui pourraient être le relais de la médecine scolaire. Cette piste de travail interroge cependant l’Ordre des médecins. "Les généralistes ne sont pas équipés pour faire les examens sur la vue et sur l’ouïe et, si on devait envoyer tous les enfants de 6 ans chez l’ORL, on bloquerait le système", avance ainsi le Dr Thierry Lemoine, président du conseil de l’Ordre des médecins de la Nièvre.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les académies de Dijon et de Besançon signent avec l’ARS une convention pour pallier le déficit de médecins scolaires

Les académies de Dijon et de Besançon signent avec l'Agence régionale de santé (ARS) en Bourgogne Franche-Comté une convention cadre, le 7 novembre 2016, qui vise notamment à "soutenir la démographie médicale". Pour mobiliser davantage de médecins vacataires, l’ARS va publier les annonces de l’Éducation nationale sur sa bourse à l’emploi, dédiée aux médecins et diffusée auprès de son réseau. Elle va également accompagner les DSDEN qui n’auraient pas leur dossier d’agrément pour accueillir en stage les internes en médecine. Sur le volet prévention, l’ARS va enfin mobiliser son réseau, afin qu’il intervienne également au sein des établissements. En Bourgogne Franche-Comté, c’est l’académie de Dijon qui connaît le plus de difficultés pour recruter des médecins scolaires, avec 10 postes vacants (sur 31).

Lire la suiteLire la suite
Infirmiers scolaires : deux syndicats refusent de "pallier" l’absence de médecins ; le MENESR répond

Les infirmiers de l’Éducation nationale ne doivent pas "pallier l’absence de réalisation de visites médicales" des élèves âgés de 6 ans en assurant ces visites, affirment deux syndicats d’infirmiers (SNICS-FSU et Snies-Unsa), dans un communiqué le 27 juillet 2016. Selon eux, ces examens médicaux sont du ressort des médecins scolaires, même en cas de pénurie de ces derniers. Ils affirment qu’un "certain nombre d’académies tente de contourner" la loi sur les visites médicales en milieu scolaire en formulant une telle demande auprès des infirmiers. Contacté par AEF, le ministère de l’Éducation nationale explique qu’en cas de "difficulté de réalisation des visites médicales par les médecins, les académies peuvent être amenées à faire mener des visites de dépistage par les infirmiers".

Lire la suiteLire la suite