Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Notre-Dame-des-Landes : le projet abandonné, les acteurs nantais formulent des propositions en matière de transport

Alors que les travaux d’aménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique devraient débuter "avant 2022", les acteurs locaux s’organisent pour le "rebond collectif". Comme elle l’avait annoncé le jour de l’annonce par le gouvernement de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes mercredi 17 janvier 2018 (lire sur AEF info), la présidente PS de Nantes Métropole a réuni, trois jours plus tard, 60 acteurs nantais. Deux priorités se dessinent : les mobilités pour favoriser, notamment, une meilleure connexion avec les aéroports parisiens, et l’accessibilité de Nantes et de l’aéroport actuel. La Fnaut Pays de la Loire demande, elle, de "réduire l’expansion incontrôlée du transport aérien". Quant à l’avenir de la ZAD, la CCI Nantes Saint-Nazaire veut mettre en place un projet expérimental en matière de développement durable. De quoi réjouir les élus écologistes nantais.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Notre-Dame-des-Landes : la présidente des Pays de la Loire sollicite l’État pour la signature d’un "contrat d’avenir"

Comme elle l’avait annoncé suite à la décision de l’État d’abandonner le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (lire sur AEF info), Christelle Morançais, présidente (LR) de la région des Pays de la Loire, a adressé jeudi 18 janvier 2018 un courrier à Emmanuel Macron lui demandant de la recevoir "dans les meilleurs délais". L’élue souhaite évoquer avec le président de la République la mise en œuvre d’un "contrat d’avenir" pour la région qui définisse "très précisément" les compensations mises en œuvre suite à la décision de ne pas construire de nouvel aéroport au nord de Nantes et garantisse la réalisation d’infrastructures qu’elle estime "indispensables" au développement du territoire. Ce courrier est aussi l’occasion de redire son mécontentement suite à cette décision gouvernementale qu’elle dit regretter et déplorer car "elle affaiblit fortement la parole et l’autorité de l’État".

Lire la suiteLire la suite

Energies et Environnement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Notre-Dame-des-Landes : "C’est l’ultime projet sur lequel on laissera les choses se dégrader" (Nicolas Hulot sur RTL)
Lire la suite

Energies et Environnement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Notre-Dame-des-Landes : ONG et élus relancent le débat sur le dialogue environnemental et l’examen des projets contestés
Lire la suite
Notre-Dame-des-Landes : les premières réactions locales après la décision de l’État d’abandonner le transfert d’aéroport

La décision concernant l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est tombée mercredi 17 janvier 2018 à l’issue du conseil des ministres : ce projet très controversé est abandonné. Cette annonce, qui alimente un feuilleton très long, divise localement et suscite de nombreuses critiques dans le camp des opposants. A commencer par les élus locaux, comme Philippe Grosvalet, qui s’est exprimé avant l’annonce du Premier ministre.  "Il n'y aura que des mauvaises conséquences pour les habitants de Loire-Atlantique", s'emporte le président du département et du Syndicat mixte aéroportuaire. Furieux, il estime que la consultation du 26 juin 2016 a "été bafouée". Dans la foulée, les critiques continuent de fuser. À l’inverse, les opposants crient victoire et s’engagent à rouvrir les accès au site, tout en s’opposant aux expulsions prévues ce printemps. Le bras de fer n’est donc pas terminé.

Lire la suiteLire la suite