Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les étudiants, dont 61 % sont en situation de "précarité énergétique", doivent pouvoir bénéficier du chèque énergie (PDE)

61 % des étudiants sont en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire qu’ils consacrent "plus de 10 % de leurs revenus au règlement de leurs factures énergétiques" (1), selon une enquête menée par PDE (voir encadré), publiée mercredi 10 janvier 2018. L’organisation souligne des différences importantes entre régions (de 73 % en Paca à 32 % en Île-de-France, notamment). En prenant en compte le ressenti du froid, ce chiffre passe à 70 %. PDE demande que les étudiants bénéficient du "chèque énergie", le dispositif remplaçant les tarifs sociaux de l’énergie qui s’adresse aux foyers les plus modestes. L’organisation étudiante souhaite aussi prendre part aux concertations relatives au plan de rénovation énergétique et veut que "les rénovations des logements Crous hors 'plan 40 000' soient terminées". Elle préconise aussi la mise en place d’un "suivi de leur état thermique".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement