Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

CampusFrance : le contrat d'objectifs et de moyens 2017-2020 "aurait dû être beaucoup plus ambitieux" (Sénat)

"Le projet de contrat d’objectifs et de moyens de CampusFrance [pour la période 2017-2020] semble davantage conçu comme un outil de bon fonctionnement administratif, que comme la déclinaison d’une stratégie d’attractivité, alors que l’opérateur est confronté à d’importants défis pour l’avenir", estiment les sénateurs Robert Del Picchia (LR, Français hors de France) et André Vallini (socialiste, Isère) dans un rapport d’information publié le 26 décembre dernier (1). Les deux sénateurs jugent que ce COM "aurait dû être beaucoup plus ambitieux", s’agissant notamment "des objectifs de la politique des bourses" ou encore "de la promotion de la marque 'France' dans le domaine de l’ESR, grâce à une vaste campagne mondiale de communication". Ils notent aussi que le contrat aurait dû "être plus ambitieux dans son volet 'moyens', quasiment inexistant".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement