Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le gouvernement lance une mission pour la création d'un service en ligne d'identification

Le gouvernement annonce le lancement d'un "programme interministériel" visant à doter tous les citoyens et entreprises d'une "identité numérique" dès septembre 2019. Ce "parcours d’identification numérique" devra permettre "à chacun, qu’il s’agisse de citoyens, de résidents ou de personnes morales, de justifier de son identité, de façon sécurisée, ergonomique et accessible", expliquent les ministères de l'Intérieur, de la Justice et le secrétariat d’État chargé du numérique dans un communiqué, vendredi 5 janvier 2018. Cette identité numérique pourra être utilisée "aussi bien lors d’échanges de données liées à des démarches administratives que pour des usages plus étendus telles des transactions commerciales sur internet".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Violences à l'encontre des forces de l'ordre, "transformation numérique", déontologie : ce qu'a dit Emmanuel Macron

"Progressivement, vos conditions de travail vont changer, vos moyens vont être renforcés", annonce Emmanuel Macron, mercredi 18 octobre 2017, dans son discours aux forces de sécurité. Outre les questions liées à la police de sécurité du quotidien et à la lutte antiterroriste, le président de la République évoque la "transformation numérique" dans la police et la gendarmerie, ainsi que la hausse des budgets en faveur de l’immobilier des forces de l’ordre, notamment. "Tout ne se fera pas en un jour", souligne néanmoins le chef de l’État, qui défend également, dans le milieu de la sécurité, une "démarche de transformation". Emmanuel Macron annonce par ailleurs l’envoi d’une circulaire au parquet visant à une meilleure poursuite des violences à l’égard des policiers et des gendarmes, et revient sur le besoin d'"exemplarité" chez ces derniers.

Lire la suiteLire la suite
La Cnil autorise l’expérimentation de dispositifs de reconnaissance vocale par des banques

La Commission nationale de l’informatique et des libertés annonce, lundi 29 mai 2017, avoir autorisé neuf établissements bancaires à mettre en œuvre, à titre expérimental, un dispositif d’authentification de leurs clients par reconnaissance vocale. Cette expérimentation est notamment destinée à "évaluer l’intérêt du public pour ces services", précise la Cnil, qui ajoute qu’elle aura lieu "durant un an et auprès d’une population désignée". "L’objectif de ce dispositif est de sécuriser les opérations à distance de gestion de comptes faites par leurs clients tout en leur offrant une solution d’authentification plus confortable que la saisie d’un mot de passe ou la réponse à des questions dites 'de sécurité'", explique l’autorité administrative indépendante. La Cnil publie par ailleurs un récapitulatif des changements introduits par le règlement européen sur la protection des données.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Chiffrement : la Cnil met en garde contre l’affaiblissement du "niveau de sécurité des personnes physiques et morales"
Lire la suite
Fichier TES : les craintes de la Cnil et du Conseil national du numérique réitérées devant les sénateurs

Les données contenues dans le fichier TES pourraient "susciter énormément de convoitises" de la part des services d’enquêtes, qui pourraient vouloir les utiliser pour identifier des personnes, explique la présidente de la Cnil, mardi 15 novembre 2016, devant la commission des Lois du Sénat. Isabelle Falque-Pierrotin souligne que cette "base centrale" contiendra des "données sensibles qui disent énormément de choses sur les personnes". Le "détournement de finalité" de cette base de données, et notamment son utilisation "par les services de renseignement dans le cadre d’enquêtes terroristes", constitue également un sujet d'"inquiétude" pour le Conseil national du numérique, explique aux sénateurs son président, Mounir Mahjoubi. Il propose que la CNCTR évalue "les risques et les finalités" du fichier. Lors d’un débat en séance publique, Bernard Cazeneuve écarte sa suspension.

Lire la suiteLire la suite