Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le Sénat préconise de "repenser profondément" la gestion des crédits immobiliers de l’État

Limiter la dégradation de la qualité de la dépense immobilière et "repenser profondément" la gestion des crédits immobiliers de l’État. C’est ce que préconisent les rapporteurs spéciaux de la commission des Finances du Sénat des crédits de la mission "Gestion des finances publiques et des ressources humaines" du PLF pour 2018. Alors que les crédits de la mission "Gestion du patrimoine immobilier de l’État" restent stables en 2018 avec 571,7 millions d’euros de crédits de paiement, leur rapport annexé au rapport général, examiné en commission le 22 novembre dernier, pointe une baisse de 30 % des dépenses d’investissement par rapport à 2017. Une tendance qui menace la préconisation de modernisation du patrimoine immobilier de l’État par la commission. Toutefois, celle-ci estime que l’exercice 2018 pourrait marquer une "transition" en raison des orientations prises.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement