Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le programme de travail du nouveau Comité de suivi LMD expliqué par sa présidente et ses deux VP

Réussite en licence, personnalisation des parcours de formation, modularisation des formations, déclinaison des diplômes en compétences, formation des enseignants-chercheurs… sont quelques-uns des thèmes du programme de travail du nouveau Comité de suivi des cycles licence, master et doctorat. Il rendra notamment un premier avis sur les "attendus" des lycéens à l’entrée dans l’enseignement supérieur, lors de sa prochaine séance plénière le 1er décembre. Ce comité, qui a tenu quatre séances plénières, est piloté par Sylvie Pommier, directrice du collège doctoral de l’Université Paris-Saclay, Lynne Franjié, VP formation de l’université Lille-III, et Olivier Ballesta, VP CFVU de l’université Bordeaux Montaigne, lequel succède à Sophie Raisin (université de Nice). Ils répondent aux questions d’AEF sur le fonctionnement de ce comité, sa méthode de travail, ses sujets à venir.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L'arrêté créant le Comité de suivi du LMD est publié au Journal officiel

Le Comité de suivi des cycles licence, master et doctorat est créé pour 5 ans auprès du ministre chargé de l’Enseignement supérieur par un arrêté au Journal officiel du 14 mars 2017. Il succède au Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle ainsi qu’au Comité de suivi du master, qui arrivaient tous deux à échéance (voir encadré). Son périmètre recouvre aussi le doctorat, pour lequel il n’existait pas précédemment de comité. Le Cneser s’est déclaré favorable à la création de ce comité le 20 septembre 2016 (lire sur AEF info).

Lire la suiteLire la suite