Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°570901

Pour Agnès Buzyn, le débat sur la fin de l'universalité des allocations familiales est ouvert

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a accordé le dimanche 22 octobre 2017 une interview au JDD dans laquelle elle détaille ses pistes pour la sécurité sociale. Dans cet entretien, elle dit n’avoir "pas de tabou" sur l’universalité des allocations familiales. "Le débat est ouvert […]. Sans revenir sur les principes fondateurs de la Sécurité sociale, nous devons traiter deux enjeux : la natalité, en baisse pour la première fois depuis la guerre, et la pauvreté, qui concerne des familles monoparentales", a expliqué la ministre. Invitée du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro ce dimanche, elle a répété cet argument, expliquant que "l’universalité des allocations, c’est un totem de notre politique familiale et un tabou. Moi, je n’en ai pas". "La décision que j’ai prise c’est de rouvrir le débat. Ce qui compte pour moi c’est l’objectif et non les moyens utilisés", a-t-elle dit.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les modalités de la réduction du taux de cotisations d’allocations familiales pour l’année 2016 précisées par la DSS

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 a étendu la baisse du taux des cotisations d’allocations familiales aux rémunérations n’excédant pas 3,5 fois le montant annuel du Smic au titre des rémunérations versées à compter du 1er avril 2016. La direction de la sécurité sociale, dans une circulaire du 1er janvier 2016 publiée le 18 mars, détaille les modalités de calcul de la réduction du taux de cotisations d’allocations familiales pour l’année 2016. Par ailleurs, ce texte actualise le coefficient maximal de la réduction générale Fillon des cotisations patronales en application du décret n°2015-1852 du 29 décembre 2015, ainsi que le coefficient applicable en cas d’assujettissement progressif au Fnal.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Les plafonds de ressources 2016 sont fixés pour les allocations familiales, la Paje, l'ARS, et l'allocation parentale
Lire la suite
Branche famille : la modulation des allocations familiales en fonction du revenu entre en vigueur ce mercredi

La modulation des allocations familiales votée à la fin de l’année dernière va entrer en vigueur, ce mercredi 1er juillet 2015. Ainsi, à compter de demain, les allocations servies aux ménages de deux enfants dont les ressources dépassent 67 140 euros seront réduites de moitié et celles servies aux ménages gagnant plus de 89 490 euros seront réduites de trois quarts. L’effet de ces mesures qui concernent 485 000 familles (10 % des ménages bénéficiaires) se fera sentir sur les comptes en banque à compter du 5 août prochain.

Lire la suiteLire la suite
Modulation des allocations familiales : près de 7 ménages perdants sur 10 appartiennent au dernier décile de revenus

Le conseil d’administration de la Cnaf a examiné hier, mardi 7 avril 2015, le projet de décret relatif au barème de modulation des allocations familiales, à la majoration pour âge et à l’allocation forfaitaire, décidés dans le cadre de la LFSS pour 2015 (1) et qui devraient entrer en vigueur au 1er juillet prochain. Ce projet de texte contre lequel une majorité d’administrateurs se sont prononcés (lire sur AEF) prévoit que les allocations familiales soient baissées de 50 % pour les familles dépassant un premier plafond de ressources (2) et de 75 % pour celles dépassant un deuxième plafond (3). Ces plafonds sont appelés à évoluer comme l’inflation. L’économie générée par cette mesure, qui touchera 10 % des bénéficiaires d’allocations, devrait atteindre 770 millions d’euros en année pleine, les ménages des deux derniers déciles de revenus étant à l’origine de 92 % de ce montant.

Lire la suiteLire la suite