Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Déficit : les stratégies de sortie de crise des universités de Pau et de Limoges

Que font l'UPPA et l’université de Limoges pour redresser leurs comptes ? Classées par la Cour des comptes parmi les 6 universités à la situation budgétaire "très dégradée" (lire sur AEF info), les deux établissements aquitains ont engagé de nouveaux plans de retour à l’équilibre - à échéance 2020 pour Pau et 2022 pour Limoges – déclinant gels d’emplois, optimisation des dépenses, offre de formation resserrée, pilotage interne revu… L’UPPA cherche plus à engranger des ressources, testant des recettes nouvelles, comme des "primes" d’intéressement aux chercheurs captant des fonds venus du privé. L’université de Limoges, elle, tente de gagner sa communauté au bénéfice d’une réforme interne remplaçant les UFR par de grands collèges, avec l’espoir de voir ainsi ses moyens mieux gérés. Des stratégies qui se heurtent toutefois à la croissance continue des effectifs étudiants et du GVT.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement