Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Total en passe d’acquérir Greenflex : son président et fondateur, Frédéric Rodriguez, s’en explique à AEF

Le géant pétrolier Total annonce, mardi 19 septembre 2017, se porter acquéreur de la société française Greenflex, dédiée à l’accompagnement des sociétés en performance environnementale. Ces dernières années, Greenflex s’était illustrée pour son dynamisme dans l’acquisition d’autres entreprises spécialisées dans le conseil en développement durable telles qu’Ethicity, BeCitizen ou encore Be-Linked. Si les autorités de la concurrence donnent leur feu vert à la transaction, Greenflex, "qui conservera ses dirigeants, ses équipes et ses locaux", souligne son président et fondateur Frédéric Rodriguez, deviendra une filiale de Total logée au sein de la division "innovation et efficacité énergétique" de la branche Gas, Renewables & Power. Une nouvelle branche créée lors du remaniement de la gouvernance du pétrolier destinée à lui permettre de mieux embrasser la transition énergétique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Climat : le secteur pétrolier lance son offensive contre la TCFD de Michael Bloomberg

La société de consultants IHS Markit, dans un rapport publié en mai 2017 et financé par BP, Chevron, ConocoPhillips et Total, attaque les recommandations de la task force sur la transparence financière en matière de climat. Ce groupe de travail international, mandaté par le G20 et présidé par l’ancien maire de New York et fondateur du conglomérat financier Michaël Bloomberg, dresse des lignes directrices sur la manière dont les entreprises, y compris celles du secteur pétrolier, devraient rendre publique la manière dont elles appréhendent le risque climatique auprès des régulateurs dans le monde. Le rapport dénonce "une rupture brutale avec le reporting financier établi", et juge que les recommandations de la TCFD pourraient tromper les investisseurs et provoquer des distorsions de marché. En réaction, We mean business et le WBCSD font part de leur soutien aux travaux de la task force.

Lire la suiteLire la suite
Finance verte : "Il faudrait des méthodes d'évaluation sectorielles" (Marc-Antoine Franc, Greenflex)

Les premiers fonds ayant obtenu le label "climat" public pour les investissements après un audit de Novethic ou EY commencent à être connus (lire sur AEF ici et ). Marc-Antoine Franc, consultant du cabinet Greenflex et spécialisé en évaluation d’impact environnemental et social des fonds d’investissement, revient pour AEF sur ce label, et sur la difficulté à démontrer la plus-value extrafinancière pour des projets où les méthodologies sont à construire. Il s’exprime également sur les nouvelles obligations de reporting climat pour les investisseurs et sur les obligations vertes, alors que François Hollande a annoncé le 25 avril dernier, en ouverture de la conférence environnementale, sa volonté de voir la France émettre les premiers titres publics en la matière (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite