Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

État d'urgence : "Le contrôle du législateur en France s'est durci" (Marie-France Monéger-Guyomarc'h)

"Les mesures mises en œuvre dans le cadre de l’état d’urgence doivent être contrôlées et strictement encadrées. Ces contrôles internes et externes ne constituent pas une rivalité mais bien une complémentarité" entre sécurité et respect des libertés individuelles. C’est ce qu’affirme Marie-France Monéger-Guyomarc’h, cheffe de l’Inspection générale de la police nationale, jeudi 14 septembre 2017. Elle s’exprimait lors de la troisième conférence du réseau IPCAN - un réseau d’institutions internationales qui œuvrent en matière de déontologie de la sécurité — organisée à Strasbourg par le Défenseur des droits sur le thème du respect des droits fondamentaux et des libertés dans le contexte du renforcement de la lutte contre le terrorisme. Elle estime également qu’en France, "les accusations contre les forces de l’ordre sont toujours trop nombreuses, mais quantitativement très faibles".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le réseau IPCAN appelle à la mise en place de structures de contrôle externe des services de sécurité en Europe

Le Défenseur des droits Jacques Toubon et l’ensemble du Réseau des autorités indépendantes chargées des plaintes à l’encontre des forces de sécurité s’engagent, par la déclaration de Strasbourg, à renforcer leur coopération avec le Conseil de l’Europe, l’Union européenne et l’OSCE. À l’issue de la troisième conférence du réseau IPCAN, qui s’est tenue les jeudi 14 et vendredi 15 septembre 2017 au Conseil de l’Europe à Strasbourg, les membres appellent les trois institutions à engager une réflexion impliquant leurs États membres sur la mise en place de structures de contrôle externe des services de sécurité lorsque celles-ci n’existent pas, et à permettre la garantie de l’indépendance de ces structures.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme : les modifications des députés en vue de la séance publique
Lire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Gérard Collomb présente le projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme aux députés de la commission des Lois
Lire la suite
Le Défenseur des droits fait part de nombreuses "réserves" sur le projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme

"Le développement d’un droit administratif de prévention du terrorisme qui semble viser à s’affranchir des exigences procédurales du droit pénal est préoccupant au regard de la défense des droits et libertés individuelles et vient brouiller les frontières entre police administrative et police judiciaire, au risque d’entamer l’efficacité de notre dispositif de lutte contre le terrorisme." C’est ce qu’affirme le Défenseur des droits dans un avis sur le projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme, publié jeudi 27 juillet 2017. Jacques Toubon formule "certaines réserves" à l’égard du projet de loi à la suite de son examen par le Sénat, et formule plusieurs propositions.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Défenseur des droits : le nombre de dossiers relatifs à la déontologie des forces de sécurité en forte hausse
Lire la suite
à découvrir
Sur un an, les salaires reculent de plus de 2 % en euros constants en raison de l’inflation (Dares)

Ce n’est pas un hasard si le pouvoir d’achat a été au cœur des débats de la campagne présidentielle, et continue de figurer parmi les priorités des Français. Certes, selon des données publiées par la Dares le 13 mai 2022, l’indice du SMB (salaire mensuel de base) de l’ensemble des salariés a progressé de 2,3 % entre fin mars 2021 et fin mars 2022, et l’indice du SHBOE (salaire horaire de base des ouvriers et employés) de 2,5 %. Mais ces augmentations sont loin de compenser l’inflation, qui sur la même période s’élève à 4,6 %. Ainsi, "sur un an et en euros constants, le SHBOE diminue de 2,1 % et le SMB de 2,3 %".

Par catégorie professionnelle, le salaire mensuel de base recule, en euros constants :

  • de 2 % pour les employés ;
  • de 2,2 % pour les ouvriers ;
  • de 2,7 % pour les professions intermédiaires et les cadres.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Cour des comptes : la note sur les universités "dit tout haut ce que certains pensaient tout bas" (E. Roux à l’ADGS)
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Sodexo accompagne Paris 2024 pour assurer une "offre de restauration bas carbone" (Georgina Grenon)
Lire la suite