Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

"Aujourd’hui, on a une police complètement déconnectée du territoire" (Jérôme Ferret, sociologue)

"Aujourd'hui, on a une police complètement déconnectée du territoire", assure Jérôme Ferret, sociologue, maître de conférences à Université Toulouse-I (Capitole) et membre associé au Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (EHESS-CNRS), dans une interview à AEF. "Or pour connaître les territoires, cela demanderait une vraie refonte de la police et de son statut centralisé", poursuit le chercheur quelques jours après l'annonce de l'expérimentation d'une "police de sécurité du quotidien" dans plusieurs sites début 2018 (lire sur AEF info). "On a un corps syndical de la police nationale, un corps des commissaires et un ministre qui restent aveugles", fustige-t-il. Jérôme Ferret revient également sur la définition de la police de proximité, un terme qui a été "galvaudé", selon lui. "On peut d’ailleurs estimer qu’en France, la vraie police de proximité est la police municipale", indique le sociologue.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
2 500 à 3 000 postes de policiers, gendarmes et membres de la DGSI seront créés par an en 2018 et 2019 (Gérard Collomb)

Gérard Collomb annonce la création de 2 500 à 3 000 postes de policiers, gendarmes et membres de la DGSI par an en 2018 et 2019, lors d’une interview accordée à BFMTV et RMC mardi 22 août 2017. Durant la campagne présidentielle, "Emmanuel Macron avait indiqué la création de 10 000 postes", rappelle le ministre de l’Intérieur. "Nous n’allons pas répartir ces postes sur le quinquennat, soit 2 000 par an, mais faire un effort sur 2018 et 2019", précise-t-il. Gérard Collomb revient également sur l’annonce de la mise en place de la police de sécurité quotidienne en janvier 2018 dans plusieurs communes et affirme vouloir "débarrasser les policiers des tâches administratives".

Lire la suiteLire la suite
"Police de la sécurité du quotidien" : une expérimentation lancée début 2018 dans une ville

La mise en place d’une "police de la sécurité du quotidien" passera par l’expérimentation du dispositif à l’échelle d’une ville au début de l’année 2018, apprend AEF auprès de l’entourage de Gérard Collomb, confirmant une information publiée par Le Figaro, vendredi 18 août 2017. Cette expérimentation pourrait ensuite être étendue à d’autres sites. Dans une interview accordée au quotidien, mercredi 16 août 2017, le ministre de l’Intérieur avait annoncé que la mise en place d’une "police de la sécurité du quotidien" commencerait "dès la fin de l’année" 2017 (lire sur AEF info). La mise en place d’une "police de la sécurité quotidienne" était l’un des engagements d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle (lire sur AEF info).

Lire la suiteLire la suite
Plusieurs syndicats réagissent à la mise en place annoncée d’une "police de la sécurité du quotidien"

Plusieurs syndicats de police font part de leurs réserves après l’annonce de Gérard Collomb, mercredi 16 août 2017, de la mise en place d’une "police de la sécurité du quotidien" d’ici à la fin de l’année 2017 (lire sur AEF). Alliance, Unité SGP police-FO, l’Unsa police, le SCSI et Alternative soulignent en particulier l’absence d’informations sur le contenu de cette réforme et sur son financement. "Attention à ne pas renouveler les erreurs du passé", pointe également Alternative police. "Je veux dénoncer ce retour à la vieille lubie de la gauche, fiasco inédit qui n’avait pas fait baisser le sentiment d’insécurité des Français mais avait bien au contraire provoqué une explosion de la délinquance", écrit pour sa part Éric Ciotti, député LR des Alpes Maritimes, sur son site internet, mercredi 16 août 2017.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Je suis persuadé que revenir à la police de proximité est la bonne solution" (Jean-Pierre Havrin)
Lire la suite
Pour Sebastian Roché, la "police de sécurité quotidienne" implique de réformer l’organisation des forces de l’ordre

Emmanuel Macron "a promis une police de sécurité quotidienne, variante de la police tournée vers les citoyens aussi nommée 'police de proximité', 'police de quartier' et, dans les pays anglo-saxons, 'police orientée vers la communauté'. De quoi s’agit-il ?" s’interroge le criminologue Sebastian Roché dans une note publiée sur son site internet, mercredi 26 juillet 2017. "Une telle police a pour fondation des principes généraux (ou une 'vision'), qui sont souvent déclinés de manière distincte d’une ville ou d’un État à l’autre : confiance, service, transparence. Ces principes sont transposés dans une stratégie organisationnelle."

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Relations police-population : l’Efus pointe le manque de moyens affectés à la police de proximité en Europe
Lire la suite