Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Migrants : Macron ne veut plus personne dans la rue "d’ici la fin de l’année", les associations doutent

En annonçant qu’il ne veut plus "d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois ou perdus", Emmanuel Macron prend un engagement fort envers les migrants, lors de son discours à Orléans jeudi 27 juillet 2017. Promettant de places d’hébergement "plus nombreuses" et "partout", il déclare vouloir "encourager" les associations et "maintenir les financements". Des propos qui réjouissent les associations, comme la FAS, mais celle-ci reste "dubitative" quant à la capacité de l’État à tenir cet engagement et quant à la mobilisation des acteurs locaux.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
"Plan migrants" : 12 500 places d’hébergement supplémentaires d’ici 2019 et un délégué interministériel dédié

Dans son "plan d’action pour garantir le droit d’asile et mieux maîtriser les flux migratoires" présenté ce mercredi 12 juillet 2017 en Conseil des ministres, le gouvernement prévoit notamment de créer 7 500 places supplémentaires pour héberger les demandeurs d’asile, et 5 000 pour les réfugiés "les plus vulnérables" d’ici 2019. Un délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés devrait également être nommé auprès du ministre de l’Intérieur. Le reste du plan prévoit notamment de renforcer la lutte contre l’immigration irrégulière, réduire la durée de traitement du droit d’asile, mieux intégrer les réfugiés et d’attirer "les talents et les compétences". Un projet de loi reprenant les mesures nécessitant des modifications législatives doit être soumis au Parlement en septembre 2017.

Lire la suiteLire la suite

Logement social et Habitat

Aperçu de la dépêche Aperçu
Anne Hidalgo propose une loi pour l’accueil des migrants
Lire la suite
Calais : onze associations d'aide aux migrants saisissent le juge des référés du tribunal administratif de Lille

Suite au démantèlement de la "jungle" de Calais en octobre dernier, plusieurs associations dénoncent, jeudi 15 juin 2017, "les atteintes graves et répétées aux droits et libertés" des migrants sur ce territoire. Elles saisissent le juge des référés du tribunal administratif de Lille afin de demander aux "autorités de mettre en place un dispositif garantissant le respect des droits fondamentaux de base, tels que l’accès à l’eau, à des toilettes, à une distribution alimentaire, à une information réelle sur les droits…". Cette semaine, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a également dénoncé "les conditions de vie inhumaines que subissent les exilés" sur place. 

Lire la suiteLire la suite