Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

Ce qui devrait changer à la rentrée 2017

Dédoublement des classes de CP en REP +, retour aux 4 jours de classe par semaine dans le premier degré pour les communes volontaires, "assouplissement" de la réforme du collège, mise en place du dispositif "devoirs faits"… les quatre mesures annoncées par le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer depuis sa prise de fonction doivent se mettre en place à la rentrée 2017 (à l’automne pour les "devoirs faits"). Par ailleurs, d’autres changements, décidés lors du précédent quinquennat, doivent s’appliquer à cette rentrée : application du PPCR pour les enseignants, nouveau corps des psychologues de l’Éducation nationale, transfert des transports scolaires aux régions, nouveau cadre pour la sécurité dans les établissements, etc.

Les dates clés

  • 29 août : conférence de presse de rentrée du MEN
  • 1er septembre : prérentrée des enseignants
  • 4 septembre : rentrée scolaire des élèves

Voici les nouveautés prévues pour la rentrée 2017, répertoriées par AEF.

CP à 12.

  • 2 500 classes de CP en REP + dédoublées à la rentrée pour atteindre 12 élèves par classe
  • co-intervention de deux enseignants dans les établissements ne permettant pas le dédoublement
  • premiers dédoublements en REP "là ou c’est possible".

Rythmes scolaires. Un tiers des communes (lire sur AEF) repasse à 4 jours de classe par semaine. Les taux de retour aux 4 jours s’avèrent très divers entre départements d’une même académie, selon une carte interactive d’AEF. La baisse des contrats aidés pourrait avoir un impact sur l’organisation des activités périscolaires (lire sur AEF info).

Réforme de la réforme du collège.

  • suppression de la liste thématique des EPI
  • au moins un AP et un EPI pour chaque élève à l’issue du cycle 4
  • possibilité de mettre en place un enseignement dans une langue vivante étrangère ou régionale d’une discipline non linguistique
  • marge d’autonomie des établissements allouée à la réduction des effectifs, la co-intervention, puis pour les enseignements facultatifs créés par l’arrêté (lire sur AEF info).

Transports scolaires

La compétence revient aux Régions.

Devoirs faits. L’aide aux devoirs gratuite doit être organisée au sein de l’établissement après la classe. Elle sera réalisée par les enseignants (rémunérés en heures supplémentaires), les assistants d’éducation, des jeunes en service civique et des associations. Le déploiement du dispositif est prévu après les vacances de la Toussaint (5 novembre 2017) pour un coût évalué par le MEN de 150 M€ (lire sur AEF info)

Ouverture de la concertation sur le bac. Le MEN veut ouvrir une concertation sur la réforme du baccalauréat et veut aboutir "avant septembre 2018" pour une mise en œuvre de la réforme pour le baccalauréat de 2021.

Voie professionnelle. Lancement, pour une durée de trois ans, de l’expérimentation visant à admettre de droit tous les élèves de baccalauréat professionnel en sections de technicien supérieur (STS) (lire sur AEF). Les académies de Lille, d’Amiens, de Dijon, de Besançon et de Rennes sont concernées.

Numérique.

  • L’enseignement facultatif d’Informatique et création numérique (ICN), d’une durée de deux heures hebdomadaires, sera dorénavant proposé en classe terminale des séries ES et L à la rentrée 2017.
  • Mise en place d’un "cadre de référence des compétences numériques", couvrant la scolarité obligatoire ainsi que le lycée et présentant les connaissances et les compétences numériques, présentes dans les programmes de tous les cycles.
  • Expérimentations dans cinq régions académiques afin de qualifier des modes d’enseignement et d’apprentissage adaptés à la transformation digitale du travail et de son environnement social.

Sécurité. Les établissements devront rédiger deux plans de prévention et de mise en sécurité (PPMS) distincts : l’un classiquement consacré à la gestion des risques majeurs, l’autre, dédié aux risques spécifiques liés aux attentats (lire sur AEF).

Laïcité et citoyenneté. Mise en place du livret citoyen, qui doit mettre en évidence "les connaissances de l’élève et sa prise de conscience progressive de ses droits, de ses devoirs, de ses responsabilités, du sens de ses engagements, à l’École et en dehors de l’École".

Climat scolaire. Mise en place des enquêtes locales de climat scolaire dès le cycle 3.

Mesures sociales.

  • Augmentation de 25 % des bourses des collégiens pour tous les échelons (lire sur AEF)
  • Création de 450 postes pour les lycées fragiles ne relevant pas de l’éducation prioritaire et de 500 postes pour le département de Seine-Saint-Denis
  • Le montant des crédits consacrés aux fonds sociaux des établissements scolaires doit atteindre 65 millions d’euros en 2017.

Les mesures concernant les personnels


PPCR.

  • Entrée en vigueur des nouvelles grilles adoptées dans le cadre du protocole PPCR
  • Création de la classe exceptionnelle (lire sur AEF)
  • Nouvelle évaluation des enseignants avec des rendez-vous de carrière (aux 7e et 9e échelons de la classe normale)

Un nouveau corps des PsyEN avec 2 spécialités :

  • "éducation, développement et apprentissages" (1er degré)
  • "éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle" (dans les CIO, EPLE) (lire sur AEF).

Remplacement des enseignants.

  • Mise en place d’un vivier unique de remplaçants par département dans le 1er degré
  • Réactivation dans le 2nd degré des protocoles de remplacement prévus par le décret de 2005 (lire sur AEF)

Maîtres formateurs. Mise en place d’une décharge d’un tiers du temps d’enseignement pour les EMF.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Marine Forestier, journaliste