Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Je vais me battre pour que les IHU restent autonomes" (Jacques Marescaux, Institut Mix-Surg de Strasbourg)

Les IHU "doivent travailler avec l’université, avec l’hôpital, mais ne doivent en aucun cas être intégrés à la gestion d’une université, d’un hôpital ou encore de l’Inserm. L’autonomie des IHU est source de souplesse et de flexibilité", soutient Jacques Marescaux, directeur général de l’IHU Mix-Surg de Strasbourg, interrogé par AEF sur des remarques formulées par un comité de visite du jury international des IHU (lire sur AEF info). "Si nous étions des structures d’État à 100 % publiques, les industriels ne viendraient plus", estime-t-il. Dans cet entretien, Jacques Marescaux apporte aussi des précisions sur la préparation de sa succession, un point soulevé par le jury, et évoque les perspectives financières de la feuille de route 2017-2025. L'IHU de Strasbourg représente aujourd'hui un "effet de levier" de l'ordre de 3,8 sur le développement économique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement