Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Autisme: il faut "mieux organiser les parcours scolaires pour favoriser l’inclusion des enfants" (Inspections générales)

La scolarisation des enfants avec autisme en milieu ordinaire s’est légèrement accrue en 4 ans, "passant de 69 à 70,1 %", constate le rapport d’évaluation du 3e plan autisme (2013-2017) de l’Igen et de l’Igas, rendu public le 6 juillet 2017. Les "pratiques d’inclusion en milieu ordinaire se développent mais une proportion importante d’enfants avec autisme n’est scolarisée que durant un temps hebdomadaire limité", nuancent cependant les inspections générales. Elles recommandent de "mieux organiser les parcours scolaires pour favoriser l’inclusion des enfants en milieu ordinaire". L’Igen et l’Igas reviennent également sur le développement des UEM, au nombre de 112, dans lesquelles elles repèrent les "difficultés" des enseignants "à conduire la classe et à jouer pleinement leur rôle". Elles recensent également les formations spécifiques mises en place.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Autisme : le cahier des charges des nouvelles unités d'enseignement en maternelle détaille leur "pédagogie adaptée"

"Ces élèves [avec autisme ou autres TED] seront présents à l'école sur le même temps que les élèves de leur classe d’âge et bénéficieront (...) d’interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques (...) réalisées par une équipe associant l'enseignant et les professionnels médicaux-sociaux", indique une instruction interministérielle du 13 février 2014. Inscrite dans le cadre de la mise en œuvre du 3e plan autisme 2013/2017 (lire sur AEF), le document donne la programmation et le cahier des charges des 100 nouvelles unités d'enseignement en maternelle. Pour permettre une "scolarisation des élèves en milieu scolaire ordinaire à l’issue des trois années d’accompagnement", la circulaire propose une adaptation du langage et des "démarches pédagogiques et éducatives". Elle détaille par ailleurs l'organisation des locaux et de l'équipe éducative et médico-sociale encadrante.

Lire la suiteLire la suite
Handicap : le 3e plan autisme prévoit la création de 100 unités d'enseignement en maternelle

Le troisième plan autisme (2013-2017), présenté en Conseil des ministres jeudi 2 mai 2013, prévoit la création de 100 unités d'enseignement en maternelle, associant enseignants et professionnels médico-sociaux, soit une par département. Ces créations seront progressives : 30 unités à la rentrée 2014 puis « un déploiement sur le territoire et selon les besoins, avec un essaimage progressif » à partir de la rentrée 2015, indique le dossier de presse du ministère délégué aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion. « L'objectif est de mobiliser les capacités d'inclusion et d'apprentissage au plus tôt par des approches éducatives, thérapeutiques et d'enseignement adaptés », explique le ministère. Un poste d'enseignant sera affecté par unité, pour « un budget de 6 M€/an, à terme » pour le ministère de l'Éducation nationale. Le plan prévoit également des actions de formation en direction de la communauté éducative.

Lire la suiteLire la suite