Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L’association Ville et banlieue demande au gouvernement de "traiter au plus haut niveau" la politique de la ville

"Faire du neuf en politique, comme le revendique le président de la République Emmanuel Macron, passe […] par traiter au plus haut niveau les questions posées dans nos villes populaires", défend l’association d’élus Ville et banlieue le 29 juin 2017, au lendemain de son assemblée générale. Déplorant que la politique de la ville "se retrouve dans un immense ministère de la Cohésion des territoires", elle demande à rencontrer "rapidement" le premier ministre, pour corriger ce qu’elle estime être "une erreur politique".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Ville et banlieue déplore le peu d’intérêt à ce jour manifesté par la plupart des candidats à l’égard des quartiers

L’association Ville et Banlieue a déploré jeudi 30 mars 2017 le peu de réponses qu’elle a reçues à ce jour de la part des candidats à l’élection présidentielle, à qui elle a envoyé mi-mars ses 31 propositions pour "réintégrer dans la République les 1 500 quartiers de la politique de la ville". Seuls Benoît Hamon (PS) et Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) ont en effet respecté la date butoir qu’elle leur avait fixée, Emmanuel Macron (En marche) s’étant engagé à répondre le 31 mars. L’association pointe en outre "deux inquiétudes" à la lecture des programmes de François Fillon (LR), Marine Le Pen (FN) et Emmanuel Macron : les baisses des dotations et des fonctionnaires annoncées en cas de victoire. Et dresse un bilan amer du quinquennat qui s’achève, déplorant le "rendez-vous manqué" entre François Hollande et les quartiers prioritaires.

Lire la suiteLire la suite
Ville et banlieue entend obtenir les réponses à ses propositions de la part des candidats à la présidentielle

L'association Ville et banlieue, qui réunit une centaine d'élus des communes comprenant un QPV, s'est réunie mercredi 15 mars 2017 à Hérouville Saint-Clair, dans le Calvados. Les élus présents y ont lancé un "appel du 15 mars", à l'adresse des candidats à la présidentielle. Ils avaient déjà fait part, fin septembre 2016, de leurs "31 propositions" pour faire entendre leur voix dans le cadre de cette élection (lire sur AEF info), parmi lesquelles le rattachement de la politique de la ville au Premier ministre. L'objectif de cette rencontre du 15 mars : relancer les candidats, déjà sollicités à l'automne dernier, et dont peu ont répondu à leurs sollicitations. L'association fera un point sur ces réponses le 30 mars prochain, et espère d'ici là avoir reçu le maximum de nouvelles réponses. La manifestation a aussi été l'occasion de présenter une vidéo de leurs demandes.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2017 : Ville & Banlieue présente ses propositions en faveur des quartiers prioritaires

L’association des maires Ville & Banlieue a présenté, mercredi 28 septembre 2016, 31 propositions en faveur des quartiers politique de la ville, qu’elle compte adresser aux futurs candidats à l’élection présidentielle. Parmi elles, le rattachement de la politique de la ville au Premier ministre, l’exclusion des QPV dans les offres de logement au titre du droit opposable, ou encore la compensation "à 100 % de l’abattement de la TFPB" qu’elle souhaite voir inscrit dans la loi de finances pour 2017. Elle défend également la conduite d’actions en faveur d’un développement urbain durable et un renforcement des conseils citoyens dans les "instances décisionnelles des contrats de ville et PRU".

Lire la suiteLire la suite