Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’enseignant-chercheur doit accepter de "changer son identité et d’évoluer comme professionnel" (Christelle Lison)

Pour valoriser l’enseignement dans la carrière de l’enseignant-chercheur, le SOTL ("scholarship of teaching and learning") peut apparaître comme l’une des solutions. Christelle Lison, professeure agrégée à l’université de Sherbrooke (Canada), explique les grandes lignes de ce concept, issu du monde anglo-saxon, à l’occasion du colloque de Promosciences, le 8 juin 2017 à l’Upec. Le SOTL consiste à mobiliser des outils de recherche sur la pratique enseignante pour favoriser "le développement professionnel" des enseignants-chercheurs. Autre outil pouvant être exploité : le dossier de valorisation pédagogique, présenté par Aude Pichon, conseillère pédagogique à l’UFR des sciences et techniques de l’université de Nantes.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement