Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le Fonds CMU entérine le faible impact de l'ANI, en 2016, sur la répartition du marché entre familles d'assureurs

En 2016, l’assiette de la taxe TSA, sur laquelle repose l’essentiel des ressources du Fonds CMU, s’est élevée à 34,9 milliards d’euros. Avec une croissance de seulement 1,3 % (contre 3 % en 2015), cet indicateur confirme un ralentissement de la croissance du secteur de la complémentaire santé, et ce depuis 2015, année marquant une "rupture". Le Fonds CMU n’attribue cependant pas ce phénomène à une conséquence de l’ANI de 2013, qui a par ailleurs, en 2016, faiblement bouleversé les équilibres entre grandes familles d’assureurs, tandis que le classement des 50 premiers Ocam (en fonction de l’assiette TSA déclarée) évolue peu.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement