Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

IHU : les relations avec le CNRS et l'Inserm sont "inexplicablement variées et complexes" (jury international)

"Il n’est pas raisonnable de mettre en danger la pérennité [d’un IHU] en ne prévoyant pas des procédures de succession appropriées." Telle est l’une des remarques formulées par un comité de visite du jury international des IHU, qui s’est rendu fin février-début mars 2017 dans quatre IHU (Bordeaux, Marseille, Strasbourg et Imagine à Paris) pour examiner leur "trajectoire" depuis leur dernière évaluation, positive, de décembre 2015. Un résumé de synthèse, qu’AEF s’est procuré, rappelle que "le management par le seul charisme semble très risqué". Il met aussi en garde contre la tentation "d’indépendance" des IHU et plaide pour des relations plus étroites avec les CHU et les universités. Quant aux organismes, si l'Inria tire profit des IHU, le jury se demande pourquoi l'Inserm n'est pleinement impliqué que dans les 3 IHU parisiens et se dit "inquiet" que le CNRS connaisse peu ces instituts.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 96 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'IHU Liryc veut accélérer ses projets grâce à des « chercheurs invités récurrents » et des locaux pour les industriels

L'Institut Liryc (1), un des six IHU retenus en 2011 (AEF n°244560), se déploiera d'ici mars 2015 dans un bâtiment de près de 6 000 m2, rassemblant à terme plus de 150 scientifiques sur un des sites du CHU de Bordeaux. Avant même la fin de ce programme immobilier (21,6 millions d'euros), cofinancé par l'État et la région Aquitaine, l'IHU bordelais, spécialisé dans l'étude de l'arythmie cardiaque, a entrepris de capter des experts internationaux, en les intégrant comme chercheurs invités récurrents. Une formule qui permet, en les accueillant deux à six mois par an, de « mettre plus vite en place les briques du programme de recherche » sans devoir assumer la charge de recrutements pérennes. Pour accélérer les projets, Liryc a aussi prévu de loger ses partenaires industriels et des start-up à proximité, dans les 800 m2 de locaux de la plate-forme technologique où il est aujourd'hui hébergé.

Lire la suiteLire la suite