Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

En recherche, il faut marier "la passion française" et "le sens du détail singapourien" (Kishore Mahbubani, doyen, NUS)

"En recherche, la force de Singapour tient dans le sens du détail, le sens pratique, le pragmatisme, la mesure mais pas dans la passion. Par contraste, les Français sont très passionnés par ce qu’ils font." C’est l’analyse que livre le diplomate, doyen de l’école de politiques publiques de la NUS (université nationale de Singapour), Kishore Mahbubani, lors d’une conférence commune entre la NUS et USPC le 18 mai 2017 à Singapour. Il appelle à approfondir les liens entre les deux systèmes de recherche au profit "d’un partenariat gagnant gagnant". Alors que l’année de l’innovation France Singapour 2018 "est en préparation", l’ambassadeur de France à Singapour, Marc Abensour, souhaite renforcer les partenariats en recherche scientifique entre les deux pays. Les participants analysent par ailleurs le caractère plus ou moins finalisé du financement de la recherche entre les deux systèmes.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement