Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La génération Z et les télétravailleurs satisfaits de leurs conditions de travail (Observatoire de l’Engagement)

Alors que plus de trois quarts des salariés français travaillent en espaces partagés et vont au bureau tous les jours, l’Observatoire de l’Engagement révèle, vendredi 12 mai 2017, à travers l’enquête "Engaging Workplaces", que l’espace, les outils, les relations et l’organisation du travail favorisent l’engagement des salariés au sein de leur entreprise. Plus spécifiquement, en 2017, c’est la génération Z et les télétravailleurs qui sont les plus satisfaits de leurs conditions de travail. En effet, 73 % de la nouvelle génération dit bien s’adapter à son environnement de travail, la moitié ayant l’occasion de pouvoir se changer les idées quand ils le souhaitent. Du côté des télétravailleurs, ils sont 65 % de satisfaits, leur entreprise leur ayant permis de flexibiliser leur rythme de travail.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
"Quand il y a une carence managériale, l’impact sur l’engagement est immédiat" (Observatoire de l’engagement)

Une enquête qualitative sur "l’engagement des salariés vu par les dirigeants" est présentée, mardi 18 novembre 2014, à l’occasion du lancement de l’Observatoire de l’engagement, par les sociétés Obifive HR Valley et Osagan. Menée auprès de dirigeants de 27 grandes entreprises et PME courant 2014, l’enquête montre que des salariés engagés "contribuent plus et mieux que la normale au fonctionnement de l’entreprise" et qu’ils adhèrent fortement "aux valeurs, à la culture et à la stratégie de l’entreprise". En outre, les dirigeants mesurent l’engagement par le biais de baromètres internes ou par d’autres systèmes, comme l’évaluation des salariés. Il ressort enfin de l’enquête qu’un des leviers de l’engagement est la capacité des dirigeants et de la ligne managériale à faire vivre des valeurs et une vision, pour créer une dynamique collective.

Lire la suiteLire la suite