Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'entreprise américaine Axon (ex-Taser) se lance sur le marché français des caméras mobiles

"Axon arrive un peu tardivement sur le marché des caméras mobiles mais avec une très bonne technologie, qui a fait ses preuves à l’étranger", déclare Cathy Robin, directrice générale d’Axon France. Dans un entretien accordé à AEF, la représentante de l’entreprise américaine – créée en 1993 dans l’Arizona sous le nom de Taser – se dit confiante dans la capacité d’Axon à s’implanter auprès des forces de sécurité françaises. Le recours aux caméras-piétons "est utile pour calmer les situations et constituer des preuves, au bénéfice des policiers comme des citoyens", souligne Cathy Robin. Quant au pistolet à impulsions électriques, qui continuera de s’appeler "Taser", la dirigeante note une forte demande au sein des polices municipales.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Contrôles d’identité : l’expérimentation des caméras mobiles finalement menée dans 31 ZSP à compter du 28 avril 2017

L’enregistrement systématique des contrôles d’identité réalisés par les policiers nationaux et gendarmes munis d’une caméra mobile sera expérimenté à compter du 28 avril 2017 dans 31 zones de sécurité prioritaires listées dans un décret paru au Journal officiel du jeudi 27 avril 2017. Les ZSP de Paris, Marseille, Lyon ou Toulouse sont notamment concernées. Le décret définit les modalités d’évaluation de cette expérimentation, qui doit durer jusqu’au 1er mars 2018. L’expérimentation du déclenchement systématique des caméras mobiles lors des contrôles d’identité a été instaurée par la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté (lire sur AEF info).

Lire la suiteLire la suite
Caméras-piétons : le détail des règles et des modalités d’emploi du dispositif

Les caméras-piétons qui équiperont policiers et gendarmes lors de leurs interventions s’inscrivent "dans une démarche de rapprochement entre les forces de sécurité de l’État et la population", expliquent les directeurs de la police et de la gendarmerie nationales et le préfet de police de Paris dans une instruction relative à ce dispositif, adressée aux agents mercredi 1er mars 2017 (lire sur AEF). Ce dispositif "contribue également à la prévention des atteintes contre les forces de sécurité intérieure tout en garantissant le respect des règles déontologiques à l’occasion des missions réalisées par les personnels de la gendarmerie et de la police nationales", affirment Jean-Marc Falcone, Richard Lizurey et Michel Cadot qui détaillent, dans ce document qu’AEF s’est procuré, "les règles et modalités d’emploi du dispositif".

Lire la suiteLire la suite
Mesures indemnitaires, formation, caméras mobiles : ce qui change au 1er janvier 2017 dans la sécurité

Plusieurs mesures doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2017 dans la police et la gendarmerie nationale. De nombreuses revalorisations indiciaires, prévues par les protocoles d’avril 2016 relatifs aux carrières des policiers et des gendarmes (lire sur AEF) sont notamment attendues. La nouvelle direction de la formation de la police nationale doit également voir le jour. Dans la sécurité privée, le 1er janvier 2017 est également marqué par une augmentation des salaires ainsi que par la possibilité, pour les agents des services internes de la SNCF et de la RATP, de recourir à des caméras mobiles.

Lire la suiteLire la suite