Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

ODD : Global Compact et GRI lancent une plateforme pour élaborer un cadre unique de reporting

Comment faire du reporting sur les ODD (objectifs de développement durable) ? Le Global Compact et la GRI vont travailler ensemble sur la question pendant deux ans dans le cadre d'une plateforme d'action, qui sera un "véritable forum d'apprentissage et d'échanges entre pairs, qui contribuera à définir et promouvoir la contribution du secteur privé en matière de reporting ODD", annoncent les partenaires jeudi 20 avril 2017. Le but de la plateforme "Reporting on the SDGs" est de "co-concevoir des outils en faveur de la transparence et du reporting en matière d’ODD pour le secteur privé".

Le type de reporting visé par ce travail sur les ODD est un reporting "simplifié avec des indicateurs pertinents, plus compréhensible grâce à un guide à destination des professionnels, plus cohérent avec un alignement et une fusion des standards GRI et des communications sur le progrès du Global Compact des Nations unies, et enfin accessible à tous par l’agrégation des données", expliquent la GRI et le Global Compact.

bientôt des indicateurs et un guide des bonnes pratiques

La plateforme "Reporting on the SDGs" vise plusieurs objectifs : "permettre aux entreprises d’intégrer les ODD aux processus de reporting existants, assurer un reporting pertinent sur les ODD à destination des investisseurs, rendre le reporting et la publication d’informations plus accessibles aux PME, et contribuer au 'futur de reporting'". "D’ici trois ans les entreprises pourront mesurer leur contribution aux ODD au travers d’un seul et unique cadre", espèrent les partenaires.

L’initiative prévoit "une cartographie et priorisation des informations à fournir en matière d’ODD, avec une première liste d’indicateurs", qui sera présentée lors du Forum politique de haut niveau de l’ONU sur le développement durable en juillet 2017 et du Global Compact leaders summit le 21 septembre. Les meilleures pratiques en matière de reporting ODD seront identifiées de juillet à décembre 2017 et compilées sous forme de guide, avec une présentation prévue au Forum politique de haut niveau de l’ONU en 2018. À terme, elle ambitionne de faire des recommandations sur la manière d’intégrer les ODD aux communications sur le progrès (COP) et aux standards GRI, et sur comment "mieux aligner les différentes normes, exigences et interfaces".

L’implication des parties prenantes se fera à deux niveaux : le multi-stakholder advisory committee (MAC) et le corporate action group (CAG). Le premier groupe rassemble 26 membres des secteurs public et privé et de la société civile, tandis que le deuxième cible spécifiquement les acteurs du privé. Encore en cours de constitution, le CAG compte déjà parmi ses membres Nestlé, Ferrero, Cemex, Inditex, Deutsche Telekom, BASF, Enel, Solvay, Novozymes et Danone, unique entreprise française.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sabrina Dourlens, journaliste