Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°557696

Assurance chômage : les syndicats dans l’attente d’un mouvement du patronat, en particulier sur les contrats courts

Cette deuxième séance de négociation sur l’assurance chômage, mardi 14 mars 2017, était surtout consacrée à l’étude des chiffrages élaborés par l’Unédic. Les organisations syndicales attendent désormais du patronat de nouvelles propositions, en particulier sur les contrats courts. À ce sujet, elles s’accordent sur la nécessité d’un dispositif national et non branche par branche. Le patronat est aussi attendu sur ses propositions concernant le "lissage du salaire journalier de référence" et les seniors. De leur côté, les organisations patronales se montrent toujours dubitatives sur l’intérêt d’une taxation des contrats courts. "La question, c’est de toucher à quelque chose qui a des effets", explique le chef de file patronal Alexandre Saubot, qui suggère pour l’instant la piste des groupements d’employeurs pour apporter de la stabilité aux salariés mais aucune mesure contraignante.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Assurance chômage : un petit pas sur la filière seniors dans le nouveau texte patronal

La nouvelle proposition patronale pour la séance de négociation de ce mardi 14 mars sur l’assurance chômage est plus modérée dans la réduction de la durée maximale d’indemnisation à partir de l’âge de 55 ans. En revanche, l’article 2, concernant la modulation des contrats courts, reste inchangé par rapport à la version du 7 mars, malgré les réactions syndicales qui le jugent insuffisant. Dans son nouveau texte, la délégation patronale abandonne, par ailleurs, l’appel à une concertation avec l’État et l’Unédic pour une réforme du régime de sanctions applicables aux chômeurs qui ne respectent pas leur obligation de recherche d’emploi ainsi que la dégressivité ciblée du montant des allocations en cas de défaut de recherche d’emploi.

Lire la suiteLire la suite

Politiques de l’emploi

Aperçu de la dépêche Aperçu
Assurance chômage : la CFTC se concentre sur l’accompagnement des chômeurs pour réduire le déficit de l’Unédic
Lire la suite
Sur-cotisation des contrats courts, déplafonnement… les propositions de la CGT pour l’assurance chômage

La CGT présente ses propositions pour les négociations de la convention assurance chômage, dans un document transmis le 8 mars 2017, au lendemain de la réouverture formelle des discussions entre patronat et syndicats. La confédération "entend réduire le déficit en s’attaquant aux causes". Les deux principales identifiées par la CGT sont : la précarité et les "conséquences de mesures qui amènent à un transfert de caisses". L’organisation propose une sur-cotisation des contrats courts et à temps partiel. Pour, la CGT, il est "indispensable" de prévoir des cotisations sur l’intéressement, l’épargne salariale ou les primes. Elle est, en outre, favorable au déplafonnement simultané des contributions et des allocations. Le syndicat souhaite également porter la durée d’indemnisation des demandeurs d’emploi de 24 à 30 mois et de 36 à 60 mois pour les seniors.

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage : des négociations dans un climat plus optimiste mais les points de désaccord perdurent

Les organisations syndicales et patronales se sont montrées plus optimistes sur la perspective de parvenir à un accord sur l’assurance chômage, à l’issue de la séance de négociation, mardi 7 mars 2017. La prudence reste cependant de mise, en particulier pour la CGT, car les points de divergence demeurent sur les contrats courts ou la filière senior. À l’invitation de FO, les représentants des organisations syndicales se réuniront le 13 mars prochain, à la veille de la prochaine séance de négociation. Les négociateurs ont, en outre, demandé des études et chiffrages à l’Unédic sur les différentes propositions en vue des prochaines réunions.

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage : Force Ouvrière détaille son système de bonus-malus et veut un relèvement du plafond des cotisations

En vue du redémarrage des négociations sur l’assurance chômage, mardi 7 mars 2017, Force ouvrière met sur la table sa proposition de système de "bonus-malus" visant à taxer les entreprises ayant un recours abusif aux contrats courts. Les cotisations patronales seraient majorées ou minorées en fonction d’un "taux pivot national" de recours aux CDD, fixé à 20 % par FO. En ligne avec la CGT, Force ouvrière réclame aussi un "relèvement du plafond des cotisations à huit fois le plafond de la Sécurité sociale", soit le double de l’assiette actuelle. Le syndicat estime que cette hausse permettrait une recette supplémentaire d'"environ 500 millions d’euros".

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage : les contre-propositions de la CFDT visent la modulation des contrats courts et la "filière seniors"

Dans son contre-projet, envoyé en amont de la première séance de négociation entre partenaires sociaux qui se tient mardi 7 mars 2017 en vue de conclure un accord sur le renouvellement de la convention relative à l’assurance chômage, la CFDT propose des "contributions patronales dégressives" en fonction de la durée des contrats, débutant à 12 % pour les contrats de moins d’un mois à 5,6 % pour ceux d’une durée supérieure à 18 mois. Selon le projet de texte, la durée maximale d’indemnisation des seniors âgés de 50 à 52 ans serait abaissée de 36 à 24 mois puis augmenterait d’un trimestre jusqu’à 56 ans. Absent pour raisons "professionnelles", le chef de file de la délégation patronale, Alexandre Saubot, est remplacé lors de cette première séance de négociation par la présidente de la commission formation du Medef, Florence Poivey.

Lire la suiteLire la suite