Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Comment intégrer la formation en situation de travail dans le droit français. Une analyse de Jean-Marie Luttringer

Quatorze Opca expérimentent les formations en situation de travail (Fest) dans le cadre d’un travail lancé par la DGEFP en mai 2015. Cette modalité d’apprentissage est également testée par des entreprises. Dans sa nouvelle chronique publiée par AEF, Jean-Marie Luttringer se penche sur l’impact que la Fest pourrait avoir sur le droit de la formation. S’il estime que cette approche de la formation devrait échapper au contrôle des Opca et de l’administration dans la mesure où elle est en dehors du cadre réglementaire de la formation, il rappelle qu’elle reste soumise au contrôle des IRP et de la justice. De même, il détermine des garde-fous permettant notamment d’éviter de confondre processus d’apprentissage en situation de travail et travail prescrit.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi