Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’université de Picardie veut jouer "un rôle moteur" dans le paysage universitaire des Hauts-de-France

L’université de Picardie Jules-Verne souhaite "jouer un rôle moteur dans la construction d’un espace régional d’enseignement supérieur et de recherche puissant" à l’échelle des Hauts-de-France. Pour affirmer ses ambitions, elle a organisé, jeudi 23 février 2017, un "congrès" en présence des représentants de l’État, de la région, de l’agglomération, d’autres universités. Son président, Mohammed Benlahsen, a défendu une logique de construction de "projets" grâce à des "partenariats" à géométrie variable. "Il est très important de reconstruire des projets en partant de la base", approuve Valérie Cabuil, rectrice d’Amiens. Les collectivités territoriales s’inscrivent aussi dans cette démarche. Nicolas Lebas, vice-président (UDI) de la région, a profité de l’événement pour annoncer le lancement de la réflexion sur le future SRESRI des Hauts-de-France.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement