Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Je n'ai pas de problème doctrinaire avec le CIR mais il y a des améliorations à proposer" (Thierry Mandon)

"Depuis 2011, le montant du CIR a été multiplié par deux. Sur la même période, l'apport de la R&D privée au PIB est resté identique. J’appelle cela un bug. Je n’ai pas de problème doctrinaire avec le CIR mais il y a des améliorations à proposer." C’est ce que déclare le secrétaire d’État à l’ESR Thierry Mandon, en annonçant qu’un rapport sur le dispositif sera publié "dans les prochains jours" (lire sur AEF). Il s’exprime le 23 février 2017 en ouverture d'un colloque sur les acteurs de la coopération entre recherche publique et entreprises (1). Le secrétaire d’État revient sur les différentes mesures prises au cours de son mandat en faveur du transfert et sur la nécessité qu’acteurs privés et publics de la recherche soient hébergés dans "des campus universitaires hybrides". Les interventions du colloque reviennent notamment sur la nécessaire "porosité" des équipes publiques et privées.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement