Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Tous les ressortissants européens bientôt contrôlés systématiquement à leur entrée dans l’espace Schengen

Le Parlement européen adopte définitivement, jeudi 16 février 2017, une modification du code Schengen prévoyant que "tous les citoyens de l’UE et les ressortissants des pays tiers" devront être "systématiquement contrôlés" à leur entrée ou à leur sortie du territoire de l’UE. Les États membres – à l’exception du Danemark, du Royaume-Uni et de l’Irlande – devront procéder à des vérifications d’identité "dans les bases de données sur les documents de voyage volés ou perdus, dans le système d’information Schengen ou d’autres bases de données pertinentes de l’UE", indique l’institution dans un communiqué de presse. Présenté en décembre 2015 afin de renforcer la lutte contre le terrorisme en Europe (lire sur AEF info), le nouveau règlement sera applicable dans les semaines à venir. Le Parlement européen adopte également, jeudi 16 février 2017, une directive en matière de lutte antiterroriste.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Lutte contre le terrorisme : les députés européens accueillent favorablement la proposition de nouvelle directive

Les députés européens se prononcent en faveur de la pénalisation, par les États membres de l’UE, des "voyages à l’étranger à des fins terroristes", annonce le Parlement européen, mardi 5 juillet 2016. La veille, les élus de la commission des Libertés civiles avaient en effet adopté une résolution favorable à la proposition de directive sur la lutte contre le terrorisme, présentée en décembre 2015 par la Commission européenne (lire sur AEF), qui prévoit également de punir la formation et l'"incitation" au terrorisme, ainsi que le financement de ce dernier. "Nous avons réussi à trouver un juste équilibre entre la sécurité et le respect des droits fondamentaux, tels que les libertés d’opinion, de circulation et d’accès à l’éducation", salue la rapporteure, Monika Hohlmeier (Parti populaire européen, Allemagne), dont les amendements ont été largement adoptés.

Lire la suiteLire la suite
Les ministres européens de l’Intérieur valident le renforcement des contrôles aux frontières de l’espace Schengen

Les ministres de l’Intérieur de l’Union européenne valident, jeudi 25 février 2016 à Bruxelles, le renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l’espace Schengen. La proposition de règlement, présentée par la Commission européenne fin 2015 (lire sur AEF), oblige les États membres à "procéder à des vérifications systématiques" de l’ensemble des personnes qui entrent dans l’espace Schengen, indique le Conseil de l’Union européenne, notamment en consultant des "bases de données pertinentes relatives aux documents de voyage volés et perdus". Dans certains cas, ils seront néanmoins autorisés à procéder à des "consultations de manière ciblée". S’il est adopté, le règlement "permettra de vérifier que ces personnes ne représentent pas un danger à l’ordre public ou à la sécurité intérieure".

Lire la suiteLire la suite
Les mesures relatives à la gestion des frontières extérieures proposées par la Commission européenne

La Commission européenne présente, mardi 15 décembre 2015, un ensemble de mesures relatives à la gestion des frontières extérieures de l’UE. Elles visent notamment à "améliorer la sécurité intérieure" en Europe. La Commission propose de réformer le code Schengen pour instaurer des "vérifications systématiques […] à l’entrée ou la sortie de l’espace Schengen". Il s’agit d’une revendication de la France de longue date (lire sur AEF). Le paquet de mesures comprend aussi un règlement créant un "corps européen de gardes-frontières et de gardes-côtes".

Lire la suiteLire la suite