Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Pour Jacques Toubon, les violences commises par les forces de l'ordre sont "un fait de société"

"Je crois qu’il y a un problème d’organisation de la police", affirme le Défenseur des droits, lundi 13 février 2017. "Nous avons besoin d’effectifs supplémentaires et d’une police de proximité. La police ne doit pas se présenter dans certains quartiers uniquement pour faire des contrôles d’identité, elle doit être là 24 heures sur 24, comme un poisson dans l’eau", poursuit Jacques Toubon au micro de France inter. Le Défenseur des droits, qui a été saisi par l’avocate du jeune homme dénonçant des violences commises par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois (lire sur AEF info), affirme que "nous ne sommes pas en face d’un fait divers […]. C’est un fait de société, il faut le traiter à la hauteur de l’enjeu pour notre pays et pour l’instant ce n’est pas le cas". Il préconise à nouveau de mettre en place une "attestation nominative enregistrée" lors des contrôles d’identité.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi