Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Michel Lussault déplore "la confiscation du débat par ceux qui ont la nostalgie d’une école qui n’a jamais existé"

L’éducation reste un domaine "où l’opinion prédomine", ce qui "pose un vrai problème pour discuter de façon objective", affirme Michel Lussault, directeur de l’Ifé et président du CSP, lors d’une rencontre de l’Afae sur le thème "Politique et école : un mariage impossible ?". Il déplore "la confiscation du débat par les invectives idéologiques". Alors que le ministère produit en moyenne 225 circulaires par an, un chiffre rappelé par l’ancien recteur Bernard Toulemonde, "il n’y a pas de correspondance mécanique entre une politique et la transformation des pratiques", observe Olivier Rey de l’Ifé. Françoise Lantheaume, professeure à l’université Lyon-II, recommande de "soutenir l’existant, au lieu de faire des injonctions sur un idéal." Elle remarque que la question politique des inégalités sociales à l’école est "absente de la formation des enseignants".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Polémique sur le prédicat : le Conseil supérieur des programmes se défend de toute simplification de la grammaire

Le CSP "n’a procédé à aucune simplification de la grammaire, dont les règles et principes restent inchangés", affirme l’organisation dans un communiqué mardi 24 janvier 2017. Le Conseil répond ainsi à la polémique qui enfle depuis le début du mois de janvier sur le "prédicat", qui a été intégré dans les nouveaux programmes (entrés en vigueur à la rentrée 2016) pour désigner dans une phrase "ce que l’on dit du sujet" et qui correspond au groupe verbal. Depuis la publication d’un billet de blog par une enseignante à ce sujet en janvier, les réactions hostiles se sont multipliées. Ainsi François Fillon y voit un "symbole de la dérive de l’enseignement". Dans son communiqué, le CSP revient sur les raisons de ce choix, soulignant son souhait de "modifier les modalités d’enseignement aux élèves de la grammaire pour le rendre plus efficace et améliorer les apprentissages des élèves".

Lire la suiteLire la suite

Enseignement scolaire

Aperçu de la dépêche Aperçu
Pisa est "utilisée pour justifier" les discours politiques (Xavier Pons, chercheur)
Lire la suite

Enseignement scolaire

Aperçu de la dépêche Aperçu
"L’outrance ne sert pas le débat sur l’école" (N. Vallaud-Belkacem, au sujet des "Assassins de l’école")
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Présidentielle : "La démocratisation invoquée est un fantôme conceptuel pour nos politiques", Yann Forestier, historien
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Des réformes "présentées comme stratégiques ne modifient pas réellement le cours de l’action éducative" (conférence IFÉ)
Lire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Religions à l'école: « Les enseignants construisent des compromis, dans une impression de clandestinité » (F Lantheaume)
Lire la suite