Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les 2/3 du GVT solde 2015, soit 41 M€, sont imputables à l’État, selon une nouvelle enquête de la CPU

"La part du GVT 2015 imputable uniquement aux avancements et promotions s’élève à 41 M€, soit les 2/3 du GVT global positif", constate la CPU, grâce à une nouvelle enquête diligentée cette année par ses services, complétant l’enquête traditionnelle menée depuis 5 ans, qu’AEF s’est procurée. "Les établissements n’ont aucune prise sur ces 41 M€ qui dépendent uniquement des décisions de l’État, des mutations et des statuts des personnels", écrit le président de la CPU Gilles Roussel, dans un courrier au directeur de cabinet de Thierry Mandon, le 3 février. Il ajoute que "la CPU estime à 300 M€ le GVT cumulé qui n’a pas été compensé par le ministère depuis plusieurs années". Il demande à évoquer ce sujet lors de la rencontre prévue avec le cabinet le 15 février, regrettant que le groupe de travail CPU/ministère sur le GVT ait été "interrompu sans explication par les services du ministère".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi