Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"La monétarisation appauvrirait le CPF et ses bénéficiaires" (Michel Beaugas, Force ouvrière)

"La monétarisation [du CPF] reporte la complexité du système de formation sur le bénéficiaire, et non plus sur la gouvernance. C’est le signe d’une paresse intellectuelle et d’un renoncement au paritarisme que ne peut accepter Force ouvrière." Dans une tribune publiée par AEF, le secrétaire confédéral en charge de la formation professionnelle de FO, Michel Beaugas, affirme l’opposition de sa confédération à cette hypothèse portée à la fois dans diverses instances (Copanef et Cnefop) et par l’Institut Montaigne. Pour lui, cette monétarisation serait un appauvrissement du CPF et "une perte de droits pour ses bénéficiaires". Il rappelle d’ailleurs que les expériences menées à l’étranger ont toutes "conduit à un échec". FO sera également attentive à ce que les principes de fongibilité et de monétarisation n’aboutissent pas à un "détournement" des objets du CPF et du CPA.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement