Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Évaluation des élèves : dépasser le schéma binaire "acquis-pas acquis" et faire confiance aux équipes (F. Robine)

"Une dynamique se met progressivement en place" dans les établissements autour des nouvelles modalités d’évaluation, affirme à AEF Florence Robine, Directrice générale de l’enseignement scolaire (Dgesco). Elle souligne le rôle d’accompagnement du MENESR pour le développement d’une évaluation "plus juste et plus lisible", à l’aide de formations à destination de l’ensemble des personnels. Florence Robine assure que l’évaluation est, depuis 2012, "devenue un axe central des réformes", citant le livret scolaire unique numérique (LSUN), le socle commun, les nouveaux programmes. Pour elle, les neurosciences, l’intelligence artificielle et le "big data" vont, dans les années qui viennent, "bousculer notre compréhension de la manière dont les élèves apprennent" et améliorer l’évaluation.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Quelles sont les nouvelles modalités d’évaluation des élèves ?

Les nouvelles modalités de notation et d’évaluation des élèves sont détaillées dans un décret et trois arrêtés publiés au JO du 3 janvier 2016. Ces textes avaient été approuvés en CSE en octobre 2015 par 44 voix pour et 23 contre (lire sur AEF). Il s’agit de "privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles", explique le MENESR dans le décret, qui entrera en vigueur à la rentrée 2016. Le décret définit le livret scolaire de la scolarité obligatoire qui remplace le livret personnel de compétences. Par ailleurs, un arrêté détaille le modèle national de la synthèse des acquis scolaires de l’élève à l’issue de l’école maternelle. Deux autres arrêtés fixent le contenu du livret scolaire et précisent les nouvelles modalités d’attribution du DNB (à partir de 2017).

Lire la suiteLire la suite
Évaluation des élèves : le CSE adopte la réforme

Le décret réformant l’évaluation des élèves (lire sur AEF) est adopté en CSE par 44 voix (dont Unsa, CFDT, FCPE), 23 contre (dont Snes-FSU, Snalc, SUD, CGT), 7 abstentions (dont Snuipp-FSU) et 1 refus de vote (Snuep-FSU), apprend AEF de sources syndicales et ministérielle jeudi 15 octobre 2015. L’arrêté sur le livret scolaire (amendé) est adopté par 41 voix (dont Unsa, CFDT, FCPE), 21 contre (Snes, Snalc), 4 abstentions et 6 refus de vote (Snuipp), indique le SE-Unsa sur Twitter. Quant à l’arrêté sur le DNB, il obtient 41 voix pour (Unsa, CFDT, FCPE), 23 contre (FSU, Snalc), selon le SE. "On peut légitimement se demander l’intérêt de ce CSE quand la ministre a déjà présenté à la presse comme définitives ses propositions en termes d’évaluation des élèves et de DNB", commente le Snes. Le Sgen salue de son côté l’adoption de "la dernière grande étape réglementaire de la refondation".

Lire la suiteLire la suite
Évaluation des élèves : les projets du MENESR

"Bilans périodiques de l’évolution des acquis scolaires" et "bilans de fin de cycle" : trois projets de décret et arrêtés dont AEF a eu copie détaillent les modalités d’une évaluation des élèves en primaire et au collège pour éviter "la notation sanction". Initialement attendue en avril (lire sur AEF), la réforme de l’évaluation doit être présentée par la ministre de l’Éducation nationale mercredi 30 septembre. Pour "privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles", "les modalités d’évaluation "au regard des objectifs des programmes sont définies par les enseignants en conseil de cycle" ou "par l’équipe pédagogique de cycle". Et seuls 4 échelons sont retenus pour les bilans de fin de cycle : "maîtrise insuffisante ; maîtrise fragile ; maîtrise satisfaisante ; très bonne maîtrise".

Lire la suiteLire la suite