Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La gestion des forces mobiles de la police et de la gendarmerie épinglée par la Cour des comptes

Des "missions éloignées du cœur de métier des forces mobiles", des "capacités d’emploi saturées", une "organisation territoriale à rationaliser", des "effectifs en baisse et moins formés" et un "pilotage des dépenses à améliorer". Tels sont les principaux constats de la Cour des comptes dans son analyse de "l’emploi des forces mobiles de la police et de la gendarmerie" publiée dans son rapport annuel, mercredi 8 février 2017. La Cour recommande notamment de "poursuivre le désengagement des forces mobiles de missions permanentes éloignées de leurs compétences spécifiques" et d’adopter "une stratégie à moyen terme de rationalisation des implantations géographiques des forces mobiles en fonction des lieux d’emploi, afin de limiter les déplacements de longue distance et les coûts y afférents".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi