Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Demandeurs d’emploi : l’État et les partenaires sociaux vont revoir les listes de formations éligibles à la R2F

La question de la participation du FPSPP au financement de la R2F est source de tensions entre les partenaires sociaux et l'État depuis 2011 et l’instauration de ce mode de fonctionnement. Sans remettre en question la pertinence de la R2F, les partenaires sociaux considèrent que cette mission ne relève pas du Fonds paritaire qui a vocation à financer de la formation et pas de la rémunération. Pour tenter de trouver une "sortie progressive sur trois ans", État et partenaires sociaux ont finalisé un avenant à la convention-cadre État/FPSPP qui prévoit notamment que les listes de formation éligibles à la R2F seront revues d’ici à la fin avril. De même, des propositions devront être formulées avant cette date pour mieux prendre en compte la question des formations sanitaires et médico-sociales qui mobilisent 75 % de la R2F. Cet avenant doit être validé par le CA du FPSPP le 9 avril.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Formation des chômeurs : les partenaires sociaux et le gouvernement lancent une évaluation de la R2F

Le financement de la R2F (rémunération de fin de formation des demandeurs d'emploi), et plus particulièrement le niveau de participation de l’État à ce dispositif (lire sur AEF), a été difficile à finaliser dans le cadre de l’annexe financière 2016 à la convention-cadre État/FPSPP. De fait, les partenaires sociaux ont décidé de mettre en place un mécanisme de suivi "qualitatif" qui concernera notamment "les entrées mensuelles dans le dispositif, la durée moyenne de versement et les caractéristiques des bénéficiaires, ainsi que la nature des actions de formation". De plus, un "groupe de travail" associant partenaires sociaux et ministères du Travail et de la Santé sera constitué, "au cours du premier semestre 2016", afin de "revoir les paramètres de l’allocation, entamer une réflexion sur les filières les plus concernées et identifier les voies d’évolution du dispositif".

Lire la suiteLire la suite