Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Donald Trump poursuit sa politique climatosceptique, des universitaires alertent sur l’impact sur l’accord de Paris

Le Sénat américain a approuvé cette semaine la nomination de plusieurs personnalités climatosceptiques dans l’administration de Donald Trump, la Chambre des représentants a annulé une récente mesure de restriction d’extraction de charbon, tandis que des juristes français ont jugé qu’en se retirant de l’accord de Paris, les États-Unis commettraient "une faute de nature à engager leur responsabilité" et qu’une équipe de recherche suisso-américaine a évalué que tout report dans les mesures d’atténuation du pays rendrait l’objectif de 2°C "inatteignable". AEF fait le point sur ces différentes actualités américaines qui intéressent l’environnement et le climat.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
640 entreprises et investisseurs américains interpellent Donald Trump sur le climat sous leur bannière "Low carbon USA"

640 entreprises et investisseurs américains rassemblés sous la bannière "Low carbon USA" adressent une lettre, mardi 10 janvier 2017, au président élu des États-Unis Donald Trump, au président sortant Barack Obama, au nouveau Congrès américain et aux leaders mondiaux, dans laquelle ils réaffirment leur engagement ferme à lutter contre le changement climatique en appliquant l’accord de Paris. Ils appellent également la nouvelle administration à soutenir la poursuite des politiques favorables au développement de l’économie bas carbone et à poursuivre la participation des États-Unis à l’accord de Paris. En novembre dernier, lors de la COP 22 de Marrakech, environ la moitié de ces entreprises avaient déjà lancé un appel similaire à Donald Trump, quelques jours après son élection.

Lire la suiteLire la suite