Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La Caisse des dépôts gère désormais les retraites des agents de la Banque de France

Depuis le 1er février 2017, la direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts assure la gestion des retraites des 12 000 agents actifs et des 17 500 retraités de la Banque de France. Elle a développé les outils spécifiques de gestion des comptes individuels retraite, de simulation et de liquidation adaptés à la réglementation de ce régime spécial, précise-t-elle dans un communiqué. Un site d’information et des services en ligne dédiés aux actifs et aux retraités de la Banque de France ont également été créés. Depuis le lundi 30 janvier, la Caisse des Dépôts traite en direct les demandes de départ à la retraite des agents de la Banque de France. Les premières pensions mensuelles seront versées le 1er mars.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Caisse des dépôts va expérimenter un système de « viager intermédié » en Paca et en Île-de-France

Un dispositif de « viager intermédié » va être lancé par la Caisse des dépôts en Paca et en Île-de-France, indique-t-elle, jeudi 13 février 2014 (AEF n°469844). Ce projet en réflexion depuis septembre dernier s'appuie sur la création d'un fonds, avec des investisseurs institutionnels, d'un montant de l'ordre de 100 millions d'euros. Ce fonds, qui pourrait être lancé d'ici l'été 2014, se porterait ainsi acquéreur de biens mis en vente en viager, pour les revendre ensuite au décès du vendeur au prix du marché.

Lire la suiteLire la suite