Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Un rapport parlementaire alerte sur la stratégie "optimiste" d’EDF quant au démantèlement des centrales nucléaires

Un démantèlement qui "prendra plus de temps que prévu", des hypothèses de départ qui ne "sont pas toutes respectées", des provisions "parmi les plus basses de l’OCDE" et "sans filet de sécurité" et une faisabilité technique "pas entièrement assurée" : c’est le tableau dressé par la députée Barbara Romagnan (PS, Doubs), dans son rapport d’information sur "la faisabilité technique et financière du démantèlement des installations nucléaires de base", adopté mercredi 1er février 2017 par la commission développement durable de l’Assemblée nationale. Et de prévenir : "En l’absence de visibilité, notre pays ne réussira pas à constituer une filière industrielle cohérente du démantèlement et risque d’être supplanté par des entreprises étrangères." Le président de la mission Julien Aubert (LR) s’est démarqué des conclusions de la députée sur plusieurs points centraux.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement