Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Tirage au sort, admission en licence : ce qu'en pensent la CPU et les organisations syndicales et étudiantes

Le ministère a finalement renoncé à publier l’arrêté destiné à légaliser le traitement des candidatures des lycéens qui souhaitaient intégrer une licence et le tirage au sort (lire sur AEF info). La communauté universitaire, représentée au Cneser, est unanime pour condamner cette pratique qu’elle juge "absurde", "illogique et créatrice d’inégalité pour les étudiants". Elle semble pourtant plus divisée sur les règles qui devraient régir l’entrée à l’université. La CPU demande une limitation de l’accès "de droit" en licence pour les bacheliers en se basant des "prérequis explicites", position que partage l’UNI. Les autres organisations s’y opposent (Fage, Unef, Snesup-FSU) ou ne les évoquent pas en mettant en avant le travail sur l’orientation des lycéens (Sgen-CFDT), ou parlent de prérequis uniquement pour inciter à créer des dispositifs de remise à niveau des étudiants (Sup’Recherche-Unsa).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement