Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Fichier des cartes d’identité : l’Anssi et la Dinsic s’interrogent sur la traçabilité des réquisitions judiciaires

"La sécurité globale du système TES (titres électriques sécurisés) est perfectible", estiment Guillaume Poupard, directeur de l’Anssi, et Henri Verdier, directeur interministériel du numérique et du système d’information et de communication de l’État, dans un rapport d’audit public mardi 17 janvier 2017 (1). Les deux responsables estiment notamment que le nouveau fichier de gestion des cartes d’identité et passeports "peut techniquement être détourné à des fins d’identification" d’une personne à partir de ses empreintes digitales. Ils s’interrogent également sur l’usage du système dans le cadre des réquisitions judiciaires. Le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, indique avoir "d’ores et déjà mis en œuvre un plan d’action correspondant à ces recommandations", mardi 17 janvier 2017.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi