Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

À l’issue de la COP 13 sur la diversité biologique, l’Iddri pointe "la faiblesse politique de l’agenda biodiversité"

Les deux chercheurs de l’Iddri Yann Laurans et Renaud Lapeyre pointent "la faiblesse politique de l’agenda biodiversité", dans une note de blog publiée mercredi 21 décembre 2016, à l’issue de la COP 13 de Cancun relative à la convention internationale sur la diversité biologique, qui s’est tenue du 4 au 17 décembre dans la ville mexicaine. Ils font le parallèle avec la COP 21 sur le climat qui s’était tenue un an auparavant à Paris et qui avait abouti à l’accord de Paris après une mobilisation internationale sans précédent pour une question environnementale : "Le contraste avec la récente COP 21 sur le climat, qui a marqué les esprits grâce à la dynamique d’engagements individuels des gouvernements et des entreprises, n’est pas favorable à la CDB dont les décisions, par construction, engagent peu les signataires de la convention."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement