Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Nouvelle décollecte en novembre 2016 pour le livret A

La Caisse des dépôts annonce mercredi 21 décembre 2016 une nouvelle décollecte pour le livret A, dont l’encours tous guichets perd 120 millions d’euros en novembre, après avoir déjà accusé un recul d’1,02 milliard d’euros en octobre. Le cumul depuis le début de l’année reste néanmoins positif, d’1,12 milliard d’euros, après les sept mois successifs d’augmentation de l’encours. Le LDD affiche une décollecte, de 130 millions. Ce qui ramène son encours tous guichets à 100 milliards d’euros, soit un volume égal à celui de novembre 2015.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Livret A : publication au JO de l'arrêté qui maintient le taux à 0,75%

L'arrêté du 25 juillet 2016, publié au JO quatre jours plus tard, prévoit le maintien du taux du livret A à 0,75% au 1er août 2016 et jusqu'au 31 janvier 2017. Le ministère des Finances avait justifié cette décision le 19 juillet en expliquant que compte tenu de la très faible inflation, qui s'élève à 0,2 % sur un an en juin (hors tabac), la formule de calcul du taux du livret A aurait dû conduire à abaisser ce dernier à 0,50 %" au 1er août 2016, mais qu'il a préféré préserver "un rendement satisfaisant pour les épargnants" (lire sur AEF). Bercy a également décidé de suivre la recommandation du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, et de ne pas non plus changer ce taux lors de la prochaine échéance, le 1er février 2017.

Lire la suiteLire la suite