Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’encadrement des loyers à Paris a eu "des effets réels, mais limités" en 2015 (Olap)

La part des logements dont le loyer dépassait le loyer de référence majoré, dans les cinq mois qui ont suivi la mise en place de l’encadrement des loyers à Paris, le 1er août 2015, est restée "stable" comparé aux sept mois précédents, indique l’Olap (Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne), dans une note publiée mardi 20 décembre 2016. Avec "un quart environ du total" de logements au-dessus du plafond, les effets de l’encadrement des loyers sont restés "limités" sur cette période, même si le dispositif a permis de faire diminuer de 40 euros les dépassements de loyers. Dans l’ensemble, les compléments de loyer que peuvent demander les bailleurs ont surtout concerné les petites surfaces : l’Olap observe ces suppléments de loyer dans "trois cas sur quatre" pour les studios de moins de 20 m2, contre 12 % pour les quatre pièces et plus.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi