Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Dévolution : Thierry Mandon encourage les universités lauréates à recourir, comme Bordeaux, à une société partenariale

Quatre universités – Bordeaux, AMU, Tours et Caen – bénéficieront en 2017 de la dévolution de leur patrimoine immobilier et foncier, les deux premières intégralement, les deux autres de façon "peut-être plus séquencée", a confirmé Thierry Mandon, le 15 décembre 2016 à Bordeaux. Ces établissements restent éligibles aux crédits CPER - "celui-là et ceux à venir" -, a précisé le secrétaire d'État à l’ESR, et à des crédits pour travaux d’accessibilité et de mise en sécurité des locaux. Mais il n’y aura pas pour eux de dotation récurrente de l’État comme lors de la phase 1 de dévolution (1). Le MESR plaide aussi auprès de Bercy pour "des règles allégées d’accès à l’emprunt" pour ces universités. T. Mandon leur conseille d’ailleurs d’aller vers une solution "à la bordelaise", soit une société de réalisation immobilière partenariale. La création de ce type d’outils est dotée de 400 M€ au PIA 3.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi