Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Regroupements : la priorité est de "doter les universités d'une gouvernance agile" et "radicalement différente" (CGE)

"Comme la CGE l'a souligné à maintes reprises, lors des publications du premier projet de PIA 3 ou du rapport Cytermann, la question de fond est bien de doter les universités d’une gouvernance agile se rapprochant du modèle international. Il faut leur permettre de bâtir une vraie stratégie, de la mettre en œuvre sur la durée en disposant d’une autonomie de décision et de la souplesse qu’elles n’ont pas aujourd’hui", estime la Conférence des grandes écoles le 14 décembre 2016, à la suite de l’adoption d’un amendement gouvernemental à la loi sur le Statut de Paris concernant les regroupements d’établissements (lire sur AEF). "Quel que soit le statut retenu in fine, celui-ci devra radicalement différer du modèle actuel dont les pesanteurs sont aussi à l’origine des craintes émises par tous les acteurs ayant vocation à se réunir au sein des Comue."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Amendement instaurant un nouveau type d’EPSCP : les réactions de la Cdefi, du Sgen-CFDT, du SNPTES et de la Fage

Pour François Cansell, l’amendement gouvernemental instaurant un nouveau type d’EPSCP (lire sur AEF) est "un passage en force qui n’est pas digne des enjeux" auxquels sont confrontés les établissements, interrogé par AEF mercredi 14 décembre 2016. Il soutient qu' "il n’y a pas besoin de créer de nouveaux types établissements", la Comue pouvant jouer le rôle de "coordination territoriale". Le Sgen-CFDT dénonce une méthode "à la va-vite et sans concertation", soulevant des "questions de principe majeures", dont celle des garanties d’un fonctionnement démocratique des futurs établissements" et la "répartition équilibrée des compétences et des pouvoirs de décision". Le SNPTES regrette "une remise en cause fondamentale et brutale du nécessaire équilibre entre autonomie et démocratie" et la Fage alerte sur le fait que ce nouveau modèle risque d' "ouvrir aux écueils des grands établissements".

Lire la suiteLire la suite
Nouveau type d'EPSCP pour les fusions et expérimentations : Bernard Toulemonde analyse l'amendement du gouvernement

Le rapport Cytermann sur la simplification des Comue propose d’apporter des assouplissements aux statuts des établissements d’enseignement supérieur pour leur permettre de s’adapter aux évolutions en cours : regroupements, fusions, politiques d’excellence (lire sur AEF). Parmi ses propositions de retouches aux textes en vigueur, deux font l’objet d’un amendement du gouvernement au projet de loi sur le statut de Paris (lire sur AEF). La 1re vise à créer une nouvelle variété d’EPSCP pour les regroupements d’établissements issus de fusions, très proche du statut de grand établissement et en y ajoutant des possibilités de dérogations supplémentaires. La 2de allonge la durée du statut d’établissement expérimental. Bernard Toulemonde, juriste et Igen honoraire analyse, pour AEF, cet amendement et revient sur les expériences passées en matière de grand établissement et d’expérimentation.

Lire la suiteLire la suite