Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le HCFEA privilégiera l'étude de thématiques communes à la famille, l'enfance et l'âge selon son président B. Fragonard

Installé officiellement le 13 décembre en présence de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes, et de Pascale Boistard, secrétaire d'État chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, le Haut conseil de la Famille, de l'Enfance et de l'Âge, présidé par Bertrand Fragonard, a présenté ses premiers axes de travail et le calendrier des séances de trois formations spécialisées au 1er semestre 2017. C'est la loi du 28 décembre 2015 d'adaptation de la société au vieillissement qui créée cette instance placée auprès du Premier ministre. Son rôle est de veiller à l'articulation des politiques dirigées vers les familles, l’enfance et de l’adolescence, les retraités, les personnes âgées et l’adaptation de la société au vieillissement. Instance et réflexion et d’orientation stratégique, elle produira rapports et avis et formulera des recommandations.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Combien coûte un enfant ? : les principaux constats dressés par le Haut conseil de la famille

Le Haut conseil de la famille a adopté cet été (le 9 juillet 2015) un rapport sur le "coût de l’enfant". Dans ce document d’une centaine de pages, l’instance chargée d’animer le débat public sur la politique familiale et de formuler des recommandations dresse sept constats principaux. Elle relève notamment qu’en dehors de la petite enfance pour laquelle les soutiens financiers sont élevés (457 € dans les familles ayant au moins un enfant de moins de trois ans à charge) les aides varient peu avec l’âge bien que le "coût des adolescents" soit sensiblement supérieur.

Lire la suiteLire la suite
Jean-Marc Ayrault installe le Haut conseil de la famille avec pour mission de repenser l'architecture des aides aux familles

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a installé, jeudi 7 février 2013, le Haut conseil de la famille (1) en présence de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et de Dominique Bertinotti, ministre déléguée chargée de la Famille. Le Haut conseil de la famille, présidé par Bertrand Fragonard, a pour mission de formuler des avis sur la politique familiale et de mener une réflexion sur l'équilibre financier de la branche famille de la sécurité sociale, « qui devra être atteint en 2016 », a précisé le Premier ministre (2). Dans un délai fixé « aux prochains mois », le Haut conseil de la famille devra présenter des avis sur l'architecture des aides aux familles, penser des solutions pour corriger les inégalités territoriales et travailler sur les activités scolaires et l'accueil de la petite enfance. Le Premier ministre a insisté sur le rôle important joué par la famille, en lien avec les problématiques de natalité, de financement des retraites et de la priorité donnée par le gouvernement à la jeunesse. De son côté, Bertrand Fragonard s'est félicité de la mission qui lui a été confiée tout en soulignant la difficulté de celle-ci, à savoir « consolider ce qu'il y a d'essentiel dans notre politique familiale », « accroître l'efficacité et l'équité de nos dispositifs sociaux et fiscaux » et « rétablir rapidement les comptes de la branche ».

Lire la suiteLire la suite